RSS

INNA VJUZHANINA : UNE FÉE PARMI LES ARTISTES

Nombreux sont les fans de Tomb Raider qui mettent à profit leurs compétences artistiques au service de la communauté pour notre plus grand plaisir, qu’il s’agisse de contribution artistique, de cosplay, de vidéos… Mais il arrive que parfois certains sortent du lot. Il arrive que parfois certains font l’effet d’une bombe, d’un coup de cœur. Que le travaille de ces personnes nous replongent dans une époque lointaine que l’on pensait révolue, une époque où CORE Design était aux commandes de Tomb Raider et où une certaine Lara Croft, classique, old school, était à l’honneur, une version que nombre de fans souhaiteraient voir revenir aujourd’hui. Mais là n’est pas le débat. Je vous propose donc de vous plonger dans l’univers nostalgique et féérique dans lequel Inna Vjuzhanina, Artiste freelance, évolue. Voici mon interview, un voyage dans le temps aux côtés d’une Artiste !


INNA DANS LE PASSÉ

Bonjour Inna, je suis Saikanji, comment vas-tu ?

Bonjour. Perpétuellement en mode « très occupée, faut que j’y aille ! », mais lorsqu’il faut prendre le temps pour parler de Tomb Raider et d’Art je le fais. Il y a toujours du temps pour ça !

D’abord, j’ai une question qui concerne ton nom de famille… Comment se prononce-t-il ?

Mon nom se prononce exactement comme on l’épelle. Mais n’essayez pas de le faire, où vous allez vous casser la langue ! [elle rit]

Qui es-tu ? Peux-tu nous parler de toi, de tes origines, de tes études…

J’ai 29 ans, je suis née et j’ai grandi en Ukraine, je suis sortie de l’Université diplômée en Anglais et en Allemand, mais après un an de travail en accord avec mes études, où je me sentais vraiment misérable, j’ai fini par faire le grand saut et j’ai décidé de poursuivre ma passion pour l’Art. J’ai donc quitté mon travail pour commencer à étudier l’Art par moi-même, en commençant par de petites commissions. Une des meilleurs décisions de ma vie jusqu’à présent.

[Différents sketchs de Lara Croft par Inna]

Quel sorte de matériel utilises-tu pour ton travail ?

J’ai commencé à travailler uniquement numériquement avec ma fidèle tablette Wacom, et sur Photoshop. Et plus récemment, j’ai eu beaucoup de plaisir à me tourner vers quelque chose de plus traditionnel. Les marqueurs, la peinture acrylique métallique et l’encre sont mes amours du moment.

Où trouves-tu ton inspiration et ta créativité ?

Je dirai partout et nulle part à la foi ! Tout ce qui se présente à moi comme quelque chose de beau et qui envoie une forte réponse émotionnelle provoque toujours l’étincelle d’une idée ! Des morceaux et des pièces de diverses sources s’accumulent dans ma bibliothèque mentale, jusqu’à ce que, à un moment donné, certains d’entre eux fusionnent, faisant naître ainsi une nouvelle idée.

J’ai pu observer quelques visages inspirés d’Angelina Jolie sur plusieurs de tes dessins. Est-elle une sorte de Muse pour toi ?

Elle est magnifique, oui. J’ai fait énormément de recherches sur elle pour mes études et cela se ressent naturellement sur mon travail au final.

[Inna a beaucoup étudié les caractéristiques faciales d’Angelina Jolie pour son travail]

Y a-t-il un autre personnage qui t’inspire en plus de Lara Croft, et pourquoi ? Peut-être Daenerys ?

Oui, Daenerys est ma seconde inspiration forte après Lara. Elle est phénoménale. En être arrivée là où elle est après avoir commencé si bas, sans jamais perdre la foi de ses objectifs après tout ce qu’elle a traversé, tout en restant authentique et aimable au long de son parcours… c’est tout simplement remarquable. Et je ne parle pas de son apparence tout simplement magnifique… je suis une véritable ventouse envers toutes les choses visuellement frappantes. Comme Lara, elle représente ce savant mélange de féminité fragile et de force destructrice, avec ces créatures qui lui obéissent… Comment ne pas avoir la chair de poule et en tirer beaucoup d’inspiration ?

Inna, étymologiquement parlant, signifie « eau forte » et trouve ses origines dans la mythologie nordique, avec le dieu Ing/Yngvi. Es-tu une fan de mythes, de légendes et d’étymologie ?

Oui, en effet ! Et oui, j’adore, j’adore, J’ADORE la mythologie ! Je l’ai toujours aimé depuis mon enfance et encore aujourd’hui. Je suppose que c’est là que mon amour pour la fantasy trouve ses racines. Concrètement, la mythologie est la manière d’expliquer chaque jour de la vie et chaque phénomène de manière épique et fascinante, ce qui me convient parfaitement. Il n’y a rien d’ennuyeux dans ce monde, tout est une question de perception qui vous est propre. Alors pourquoi ne pas choisir de regarder le monde autour de vous comme un terrain de jeu passionnant ?

[Daenerys Targaryen chevauchant Drogon, par Inna]


INNA ET LARA

Tu es une grande fan de Tomb Raider. Quel a été le premier jeu de la saga que tu as découvert ?

En fait, il est bien plus proche sur le calendrier qu’on pourrait le penser, et c’est arrivé par accident. Mon premier Tomb Raider est Anniversary, l’année de sa sortie en 2007, et je le dois uniquement à cause d’un amie. Je ne joue pas du tout aux jeux dans lesquels on doit utiliser des armes et tirer à vue. Elle m’avait promis qu’il n’y avait pas beaucoup de tir mais d’avantage de puzzles à résoudre… A vrai dire, j’ai eu besoin de tout un stock de pantalons propres après le combat contre le T-Rex, mais ça a été le moment qui m’a lié à Lara et son audace. Après ça, j’ai joué aux autres jeux de Crystal Dynamics, et j’ai finalement décidé de me lancer vers les classiques, qui sont depuis lors devenus mes véritables amours.

Quel est ton épisode préféré et pourquoi ?

Je dirai Tomb Raider II d’abord, puis l’Ange des Ténèbres. Tomb Raider II pour ses destinations incroyablement belles et diversifiées, son sens épique de l’aventure et le plaisir qui en émane. L’Ange des Ténèbres pour son incroyable histoire et ses personnages qui sont entrés dans mon cœur et ne l’ont jamais quitté. Le fait qu’il soit inachevé et qu’il a laissé tant de mystères en suspends… Cela a considérablement accru mon envie d’en savoir plus sur toutes ces histoires inachevées.

[Des Lara Croft classiques, par Inna]

Quelle est l’énigme que tu as le plus aimé, et celle qui t’a posé le plus de difficulté ?

Oh, c’est une question difficile ! Je pense qu’il y avait des énigmes fantastiques à travers chaque Tomb Raider classiques, et qu’il y avait dans chaque jeu une énigme qu’on adorait et une autre qui pouvait nous frustrer, mais d’une manière très stimulante.

Quel est ton moment favori dans un Tomb Raider ?

Le premier niveau de Tomb Raider II. Il ne vous laisse pas vous reposer une seule seconde. Je me souviens avoir ri et pleuré en même temps en essayant de passer à travers les pièges interminables. C’est ça Tomb Raider ! Ce jeu vous demande de rester sur vos gardes en permanence tout en faisant marcher votre cervelle. Et puis, c’est plus un souvenir qu’un moment favori, mais la rencontre avec la statue de Shiva dans Tomb Raider III et quand un petit singe m’a sauté dessus en arrivant de nulle part, j’ai crié comme une petite fille ! Mais ne le dit à personne.

Quel est ta réplique favorite de Lara ?

« If I had a coconut every time a lunatic said something like that. » [Réplique de Lara en VO dans Tomb Raider l’Ange des Ténèbres lorsqu’elle parle à Grant Müller dans le Strahov, qui en français n’a pas été traduite correctement. La VF donne ceci : « Vous n’êtes pas le premier demeuré à parler comme ça, mais on ne se lasse pas. » Alors que la traduction est plus proche de : « Si j’avais eu une noix de coco à chaque fois qu’un déséquilibré disait ce genre de chose. » En faisant référence à l’Immortalité des protagonistes/ennemis de Lara.]

[La Lara classique que Inna affectionne particulièrement]

Une question habituelle, mais pas si simple que ça… Pourquoi Lara Croft ? Qu’est-ce que tu aimes dans ce personnage, d’abord en tant qu’artiste et ensuite en tant que femme ?

Je suis naturellement et artistiquement attirée par la beauté, et Lara Croft est un chef-d’œuvre dans le domaine ! Pas seulement visuellement, mais aussi dans son mode de vie en tant que tel. Ses aventures, les endroits magnifiques qu’elle visite, les mystères qu’elle résout, ses rencontres… Elle a tout pour déclencher en moi une réponse émotionnelle très forte qui finit par se transformer en une inspiration créative, un souffle qui possède l’énergie d’un millier de soleil.

En tant que femme, je suis fascinée par sa force, aussi bien physique que mentale. Son esprit pointu et intelligent. Sa capacité à faire face pour elle seule, à toujours avoir une réponse adaptée à quoi que ce soit, de penser rapidement et d’agir en conséquence. Son intelligence, son esprit, sa rage de vivre qui ne s’estompe jamais et tous ces mystères… Enfin, et non des moindres, elle sait qui elle est. Elle le sait en dépit de toutes les normes sociales qui l’entourent, des protocoles, et elle restera elle-même en sachant ça. Elle suivra son cœur et sa passion, peu importe les conséquences. C’est en fait l’étape que beaucoup trop de gens ont peur de franchir pour ne plus se sentir mal dans leur vie, comme coincés au mauvais endroit avec les mauvaises personnes, en faisant de mauvaises choses juste pour être conforme à un moule.

Pour moi, tu es la « gardienne de l’âme de CORE Design », cela signifie qu’il y a quelque chose de spécial dans ton travail qui est représentatif de l’ancienne Lara Croft et de l’époque de CORE Design. Est-ce important pour toi de réussir à capturer l’essence même de la Lara classique ?

C’est le plus beau compliment que j’ai jamais reçu, merci beaucoup, vraiment ! Pour moi, la Lara classique est LA Lara Croft. Elle est la seule qui fait vibrer mon cœur et mon âme d’Artiste, son essence est dans chacun de mes coups de crayon.

[Dessins faits mains par Inna avec ses marqueurs et de la peinture dorée]

Quel est selon toi une bonne représentation artistique de l’ancienne Lara ?

Forte, courageuse, audacieuse, curieuse et gracieuse. Peu importe l’aspect que prend un fanart de Lara, en le voyant on doit se dire : « Ça c’est elle ! »

Quelle est la différence entre l’ancienne Lara et la nouvelle ?

Pour moi, personnellement, la différence est vraiment simple : la seconde porte le nom de Lara Croft, alors que la première EST Lara Croft.

As-tu aimer jouer au reboot de 2013 ?

Je l’ai aimé en tant que jeu dans sa globalité, car c’est vraiment un bon jeu. Mais hélas pour moi, ce n’est pas un Tomb Raider.

Qu’as-tu pensé des deux premiers films Tomb Raider, avec Angelina Jolie dans le rôle titre ?

Honnêtement, je pense que les films sont terriblement mauvais. Ils ne rendent pas vraiment hommage au personnage iconique qu’est Lara Croft. Mais j’ai fini par les apprécier avec le temps, pour des raisons purement nostalgiques. Angelina est fantastique, elle fait une excellente Lara, iconique en définitif.

Et que penses-tu d’Alicia Vikander pour le rôle ?

Alicia est une actrice remarquable, j’adorai son parcours avant même qu’elle soit annoncée comme étant la nouvelle actrice jouant Lara. Je pense qu’elle est un très bon choix, judicieux, pour la version reboot de Lara.

[La Reine solaire Himiko et Alicia en Lara Croft, par Inna]

Si tu avais un nom à me donner, quelle actrice verrais-tu en Lara Croft ?

Je suis extrêmement pointilleuse sur ce que doit être une représentation physique et visuelle de Lara, et jusqu’à ce jour je n’ai pas trouvé de nom qui pourrait lui rendre justice. Et puis, comment pourrait-on détrôner Angelina ? [Elle rit]


INNA DANS LE PRÉSENT

Tu es plutôt active au sein de notre communauté depuis quelques années maintenant. Peux-tu nous parler de ton expérience avec Nicobass sur le remake de Tomb Raider II : La Dague de Xian ?

Nico est une personne phénoménale ! Ses rendus 3D sont la raison qui m’a faite découvrir DeviantArt par le passé, et j’ai vécu ça comme un grand virage dans ma vie qui a déclenché ma passion pour l’Art. Il est resté depuis lors l’une de mes plus grosses inspiration, alors quand j’ai eu l’occasion de travailler avec lui sur le remake d’un de mes Tomb Raider préféré… Et bien, appelez-ça le destin, un rêve devenu réalité ou encore une invasion Alien, mais c’était juste une expérience extraordinaire ! [Le site Tomb Raider DOX]

Tu fais également partie d’un projet secret appelé « Tomb Raider The Dark Angel », qui sera dévoilé cette année en août, peux-tu nous en parler ?

Bien sûr ! Mais je vais devoir effacer ta mémoire après ça ! [Elle rit] Tout ce que je peux dire c’est qu’il s’agit d’une idée originale imaginée par une équipe absolument incroyable, passionnée et motivée. Travailler avec eux est juste hallucinant. C’est un projet de cœur, passionnant et créatif dans sa forme la plus pure. En tant qu’artiste freelance, j’ai travaillé sur un tas de projets créatifs, et il y a cette grande différence qui existe entre un projet de cœur qui fonctionne avec l’amour et l’enthousiasme de ses membres, et un projet commercial qui est étouffé dans les restrictions du marketing… Quelle taille doivent avoir les seins pour vendre ? Quel type d’armure tel personnage doit porter ? Ou plutôt ne pas porter pour correspondre au moule, ce genre de choses… [Le site Tomb Raider : The Dark Angel]

[Kurtis et Lara, par Inna. Elle a également réalisé Von Croy, Eckhardt, Muller, Karel et Boaz]

Travailles-tu actuellement sur un autre projet en lien avec la communauté ?

Oh oui ! J’ai encore des petits secrets sur le feu, mais chaque chose sera dévoilée en temps et en heure. C’est un long projet et nous ne révèleront rien tant que nous n’avons pas quelque chose de concret à montrer. Nous avons des délais pour ça. Mais à nouveau, je travaille avec une équipe de personnes incroyablement talentueuses, le genre de personne dont j’admire profondément le travail, donc il s’agit encore une fois d’une formidable expérience. En fait je suis perpétuellement excitée lorsque je m’implique dans un projet communautaire ! [Elle rit]

Peux-tu partager avec nous un moment spécial pour toi, que tu as vécu au sein de notre communauté Tomb Raider ? Peut-être une rencontre en particulier ?

Et bien pas pour l’instant malheureusement, mais mince ! Il faut que ça se produise ! Je rêve de pouvoir voyager dans la vraie vie aussi rapidement qu’un écran de chargement dans un jeu, en quelques secondes, pour pouvoir y remédier. [Elle sourit]

Si tu pouvais réaliser un rêve en lien avec Tomb Raider, qu’est ce que ça serait ?

La franchise a été réimaginée par les racines en revenant à son origine… Pourquoi ne pas rouvrir le livre mis de côté et directement se rendre au chapitre qui n’a jamais été terminé ? [Elle sourit]

[Lara Croft en tenue aviatrice classique, par Inna]


INNA DANS LE FUTUR

Quels sont tes plans pour le futur ?

Devenir indépendante et briser les chaînes de chaque contrat et de chaque norme qui pèse sur les standards de l’industrie de la créativité. L’inspiration doit prendre son envol en toute liberté. [Elle sourit]

Quel va être ton prochain projet ?

Quelque chose que les fans devraient vraiment apprécier. Un travail de longue haleine qui est à venir. Du mystères, de l’intrigue ! [Elle sourit et fait référence à son projet actuel de remake des pochettes des premiers Tomb Raider. Celles des deux premiers jeux sont déjà sorties.]

Peux-tu nous parler de ta nouvelle boutique en ligne ?

Bien sûr ! Ma boutique est l’une de mes étapes pour devenir indépendante. Je vais également ouvrir mon Patreon cette année. Je l’ai ouverte dans le but de pouvoir contrôler l’intégralité de la qualité des pièces artistiques que j’envoie aux personnes, jusqu’à la présentation et l’expédition du colis. Mais depuis son ouverture, j’ai eu de grands moments d’émotions à la découverte des messages extraordinaires que m’envoient les personnes de partout dans le monde suite à la découverte de leur commande. C’est un sentiment de chaleur incroyable, en sachant que vous avez signé et enveloppé chaque pièce une par une de vos propres mains, avant que ce petit colis ne parte pour un long voyage à travers le monde dans le but de trouver un nouveau foyer, et d’être accroché sur le mur de celui ou celle qui le désirait assez pour l’acheter… C’est incroyable non ?

[L’art de la présentation et du soucis du détail par Inna]

Où peut-on te retrouver sur internet ?

Je suis plutôt active sur les réseaux suivants : Facebook, Twitter, Instagram et DeviantArt. Il y a aussi ArtStation et Tumblr.  Et pour les pièces originales signées à la main et enrobées d’amour, c’est sur ma boutique : Storenvy.

Pour terminer, ma question traditionnelle : As-tu quelques mots à partager avec les fans de Tomb Raider, où qu’ils soient ?

Mes chers Raiders, nous faisons partie d’une communauté tel que nous sommes. Nous sommes ici car nous partageons notre amour et notre passion pour la plus grande Dame de l’histoire du jeu vidéo, alors pour l’amour de Thor, cessez de vous prendre le bec tout le temps, de siffler ou de mordre les autres. Bien entendu nous ne sommes pas obligé d’aimer les mêmes choses ou d’être d’accord sur chaque choses, mais il existe toujours une voie respectueuse pour échanger sur les sujets qui nous diffèrent ou avec lesquels nous ne sommes pas d’accord. Célébrez les choses que nous partageons en commun, mais respectez les différences de chacun.

© TOMB RAIDER SOURCE

Publicités
 

Les commentaires sont fermés.

 
%d blogueurs aiment cette page :