RSS

MYTHOLOGIE : L’ATLANTIDE ET LE SCION

lctr1scion

Lara Croft est une archéologue de formation et aventurière de profession qui parcourt le monde à la recherche d’artefacts légendaires et de cités anciennes qui ne demandent qu’à être retrouvées. Qui dit Tomb Raider dit forcément une part de mythes et de légendes, parfois réelles, parfois fictives… Voici donc un complément sur la mythologie qui entoure le premier opus de Tomb Raider sorti en 1996, une mythologie liée à la célèbre cité perdue de l’Atlantide.


TOMB RAIDER ET L’ATLANTIDE

La cité de l’Atlantide est une mystérieuse cité érigée sur un plateau inconnu qui brillait de par la nature avancée de sa technologie il y a de cela plusieurs milliers d’années. Une technologie qui est encore de nos jours inégalée par l’homme. C’est un triumvirat, un groupe constitué pour exercer un certain pouvoir sur la cité, de trois immortels : Qualopec, Tihocan et Natla, qui en assurait la direction. Ensemble et avec la technologie de cette cité, ils créèrent alors le Scion des Atlantes, un artefact aux immenses pouvoirs, décrit plus tard comme pouvant surpasser les pouvoirs de Dieu lui-même, divisé en trois fragments : un par membre du triumvirat.

atlantidetr1

Mais malheureusement pour la cité et ses habitants Natla avait des projets moins nobles que ceux de ses deux confrères et elle décida de se servir du pouvoir du Scion afin de créer des créatures hideuses et de les asservir dans le but d’exterminer la race humaine vivant à l’époque pour accélérer le passage à une nouvelle civilisation qui serait encore plus évoluée que la précédente, elle justifira d’ailleurs cet acte en déclarant plus tard que « L’évolution s’enlise, la sélection naturelle est plus lente que jamais et cette chair bien fraiche réveillera les haines ancestrales et cruelles, nous donnant force et conviction, et même de nouvelles races. » Natla décida donc de trahir ses frères, allant même jusqu’à blesser gravement Qualopec en plus de lui prendre son fragment du Scion. La folie meurtrière de la jeune immortelle était sans limites et elle activa une mécanique si bien ficelée que personne ne pouvait se dresser contre elle. Mais ce fut finalement Tihocan qui put l’empêcher de nuire et qui l’arrêta avant de récupérer le fragment de Scion en sa possession et de la destituer de son rang pour l’enfermer dans une prison de cristal, loin de la cité de l’Atlantide. Mais il était déjà trop tard pour les Atlantes et un cataclysme engendra la disparition de la glorieuse civilisation, ramenant les hommes à un état primitif que l’on avait pas observé depuis des siècles et détruisant la technologie exceptionnelle des Atlantes à tout jamais.

Suite à cette tragédie, Qualopec décida de migrer dans ce qui est aujourd’hui l’actuel Pérou. Devenant le bâtisseur d’une nouvelle civilisation prospère baptisée les Incas. Mais après l’arrivée des conquistadors espagnols au XVe siècle cette civilisation fut menacée et détruite par ces envahisseurs, confinant ainsi Qualopec dans son tombeau de la cité de Vilcabamba. Il sommeille désormais en ce lieu en présence de son propre fragment du Scion des Atlantes.

atlantideconcept

Tihocan, lui, imita le comportement de son frère, mais ce fut une région qui à l’époque était rattachée à l’Italie et la Grèce qu’il décida de gouverner en présence de quelques Atlantes rescapés. Tihocan fut le précurseur de la civilisation gréco-romaine. Son tombeau dans lequel fut caché son fragment du Scion fut recouvert par d’imposantes constructions de la civilisation grecque et son corps n’a quant à lui jamais été retrouvé.

Enfin Natla, qui a vu son fragment du Scion être caché dans ce qui est aujourd’hui l’actuelle Égypte, a été envoyée dans une région de l’actuel Nouveau-Mexique, à Los Alamos plus précisément. Bien des siècles se sont écoulés depuis son emprisonnement et c’est en 1945, suite à des essais nucléaires dans la région, que sa prison fut mise au jour sans le vouloir, laissant ainsi à la traitresse immortelle une seconde chance de retrouver les fragments du Scion de son ancienne civilisation perdue pour achever, plusieurs millénaires plus tard, son œuvre diabolique.


LE SCION DES ATLANTES

sciontr1Le Scion des Atlantes est un artefact légendaire créé par les gouverneurs immortels de l’Atlantide : Qualopec, Tihocan et Natla. Cet artefact a l’aspect circulaire se compose de trois parties qui peuvent être assemblées pour n’en former plus qu’une que chacun des membres du triumvirat porte autour du cou. Son immense pouvoir a autrefois servi à créer la puissante armée de l’Atlantide.

De plus, le Scion est la clé d’une étrange machine construite au sein de la pyramide de la glorieuse cité, permettant de féconder les œufs de créatures humanoïdes à l’aspect hideux qui, une fois en vies, deviennent alors sous le contrôle de celui ou celle qui possède l’artefact. Ce fut donc Natla qui à l’époque déclencha le pouvoir du Scion afin de mettre un terme à la race humaine existante dans le but d’en créer une nouvelle, mais suite à son arrestation par Tihocan, elle ne put voir ses plans se concrétiser.

scionherbertUne fois récupéré par Tihocan et Qualopec, le Scion fut à nouveau divisé en trois parties et chacune d’elle fut envoyée dans une contrée différente, scellée à jamais dans des tombeaux portant le nom des deux frères immortels, anciens gouverneurs de l’Atlantide, la mythique cité qui a depuis disparue dans un cataclysme. C’est donc aujourd’hui au Pérou dans le Tombeau de Qualopec, en Grèce dans le tombeau de Tihocan et en Égypte dans le Sanctuaire du Scion que se trouvent les trois fragments de l’artefact légendaire que Lara va devoir retrouver afin d’empêcher Natla de concrétiser ses plans de génocide de la race humaine actuelle.


L’ATLANTIDE : MYTHE OU RÉALITÉ

L’Atlantide est une île mystérieuse qui se situait d’après les légendes par-delà les colonnes d’Hercules au large des côtes de la Grèce et qui aurait disparu, entièrement engloutie, au cours d’un cataclysme naturel. C’est Platon, le célèbre philosophe grec, qui évoqua la mythique cité en premier dans deux de ses dialogues intitulées « Timée » et « Critias » aux alentours de 360 avant J.C., décrivant le fonctionnement de la prestigieuse cité engloutie et allant même jusqu’à déclarer que se sont les Égyptiens eux-mêmes qui avaient évoqué l’histoire de l’Atlantide en premier, bien avant lui.

On raconte qu’en ce temps-là on pouvait traverser l’océan Atlantique et que juste aux pieds des colonnes d’Hercules, qui seraient en fait des montagnes qui bordent le détroit de Gibraltar, se trouvait une île dont la taille pouvait rivaliser avec la superficie de l’Asie et de la Libye réunies et que dans cet empire mystérieux et prospère se trouvaient plusieurs grands rois à l’esprit aiguisé. Cette île, aussi parfois appelée continent, fut baptisée l’Atlantide. L’Atlantide était une île en avance sur son temps qui pullulait de filons d’or et d’argent et dont la faune et la flore locale n’avaient d’égale que l’impressionnante flotte de guerre de la glorieuse cité aux allures circulaires qui pouvait rivaliser avec celles de n’importe quelle grande citée grecque de l’époque. C’était d’ailleurs le pays d’Athènes, une Athènes antérieur à celle que nous connaissons aujourd’hui, qui se voyait être menacé par celle-ci. Les atlantes avaient pour ambitions de dominer le monde et ont donc tout naturellement fini par s’engager dans une bataille épique contre les athéniens. Fait étonnant pour la cité prospère, ce fut finalement les athéniens qui remportèrent la guerre, blessant ainsi dans leur estime les atlantes vaincus et déçus par leur piètre prestation. Mais la victoire fut de courte durée, puisque juste après avoir remporté la bataille le pays d’Athènes fut détruit par d’impressionnants tremblements de terre dont la violence du choc provoqua l’engloutissement du continent de l’Atlantide.

atlantidemitsu

Bien entendu, entre mythe et réalité, la légendaire cité a toujours fait l’objet de diverses discussions et même de diverses adaptations plus ou moins audacieuses, voir ésotériques. Là où certains voient en cette glorieuse cité une exagération certainement due au récit du philosophe grec qui s’appuyait sur des faits mythologiques, racontant ainsi que Zeus en personne avait voulu punir le peuple Atlante pour son audace et son manque de tact envers ses congénères pour étayer ses dires, d’autres pensent que l’île avait réellement existé et que se sont en fait les catastrophes naturelles de l’époque qui auraient eu raison de cet empire.

De récentes recherches effectuées par un journaliste italien du nom de Sergio Frau auraient d’ailleurs remis en question l’emplacement même de l’île engloutie de l’Atlantide. En effet, alors que Platon décrivait comme vous le savez désormais l’emplacement de la cité atlante entre les colonnes d’Hercules qui étaient une appellation imagée de ce que l’on pensait être les montagnes du détroit de Gibraltar, les recherches bibliographiques de Frau démontrent que c’est en fait le géographe grec Ératosthène qui avait en premier, 200 ans après Platon et l’écriture de ses récits « Timée » et « Critias », situé les colonnes d’Hercules dans ce même détroit. Par conséquent, Platon devait alors situer l’Atlantide dans le détroit de Sicile et non celui de Gibraltar.

Quoi qu’il en soit, qu’elle ait existé ou non, l’Atlantide a traversé le temps jusqu’à nos jours et fait partie des légendes contemporaines les plus populaires de notre époque. Bien que la preuve de son existence soit encore à ce jour un mystère non élucidé, il n’appartient qu’à vous de croire ou non en une possible cité prospère dont l’architecture circulaire, les canaux majestueux, et les différentes richesses de ses terres n’étaient en fait pas une utopie ou un mythe, mais bien une réalité.

© TOMB RAIDER SOURCE

 

Répondre au commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

 
%d blogueurs aiment cette page :