RSS

Archives de Tag: 9mm

LA PASSION DES ARMES

« Je suis une femme avertie qui comme chacun sait en vaut deux. »

▬▬ JAMAIS SANS SES FLINGUES ▬▬

Lara est une tireuse d’élite et une fine gâchette. Elle est accroc aux armes à feu et se passionne pour le tir depuis son adolescence. Elle raconte : « Dans ma jeunesse, à l’école, je pratiquais le tir, et rapidement, j’ai montré une certaine aisance. Mes parents ont vite considéré que cela ne correspondait pas à mon rang et me l’ont interdit. Mais, têtue, j’ai ignoré leurs positions. »

Plus qu’un simple bien matériel, ses doubles pistolets sont pour Lara indispensables pour partir affronter les multiples dangers qui la guettes à chaque coin de verdure sauvage : « Je suis une femme avertie qui comme chacun sait en vaut deux. Je ne me sépare pour ainsi dire jamais de mes 9 mm, mes meilleurs alliés. Ce sont mes porte-bonheur. Question de survie. Sans me vanter, je sais également manier les grenades, bazookas, uzis, M16 et autres fusils à pompe. Dans ce monde de brutes, mieux vaut être prudent ! »

Lorsqu’il s’agit de dégainer et de tirer Lara est une experte, que la cible soit fixe ou en mouvement, rien ne lui échappe. Elle conseil : « L’art du tir se joue sur la respiration, avant tout être calme, apprendre à contrôler son inspiration comme son expiration. Concentrez-vous sur la cible à atteindre, bloquez tout et tirez. » Cependant Lara avoue tout de même avoir quelques difficultés dans certains cas : « Bien sûr, lorsque vous devez courir, sauter, vous camoufler, ramper… c’est une autre affaire ! Dans ce cas, la meilleure solution est de laisser agir son instinct ! »

Au final, Lara est une experte en maniement d’armes à feu et en tir. Rien ne lui échappe ou presque et si elle devait choisir entre partir à l’aventure avec une tenue de rechange ou ses 9mm, elle prendrait bien entendu sa légendaire paire de 9 mm USP Match, ses armes de prédilection, sa marque de fabrique !

▬▬ INTERVIEW DE LARA CROFT ▬▬

À quand remonte votre intérêt pour les armes à feu ?
Adolescente, je passais de nombreuses heures à m’exercer à diverses disciplines sportives et à satisfaire ma soif de connaissance, notamment géographique et culturelle. Au désespoir de mon tuteur, j’étais vivement attirée par certains pays géopolitiquement instables ou peu fréquentés par l’homme. À bon entendeur, on imagine mal un plombier sans ses outils… j’ai les miens. Néophyte, j’ai été initiée au tir sportif, lors de courtes vacances… Mais mon engouement indubitable pour cette activité fût peu apprécié. Avec l’assistance d’amis fort expérimentés et le concours d’épais volumes, je n’ai cessé depuis ce séjour de pratiquer mon nouveau passe-temps. J’ai manié tous types d’armes de poings, que ce soit de vénérables revolvers à la mécanique éprouvée, des pistolets semi-automatiques modernes à la vélocité de rechargement appréciable ou encore des cartouches aux performances anémiques aux surpuissantes .44 Magnum !

Votre profession semble bien risquée, êtes-vous dotée de protection balistique ?
Un gilet pare-balles, voire un casque serait inadapté : ils sont encombrants à outrance et comme vous le savez certainement, les fibres de Kevlar perdent leurs propriétés au contact de l’eau. Mes holsters tactiques ne sont, par contre, pas susceptibles à ce genre de détails.

Quelles armes privilégiez-vous pour vos explorations ?
Je me fie aux armes de l’ancienne génération, c’est à dire en acier. Le polymère ne m’a pas satisfaite malgré ses qualités indubitables en matière d’absorption de recul ou de réduction de poids. Le notoire Colt 1911 A1 de calibre .45 A.C.P a gagné mon estime. Il résiste aux pires traitements, qu’il s’agisse de tirs intensifs, une chute brutale ou même un bain de boue… Sa robustesse et sa fiabilité sont inégalées. Un fusil à pompe cal. 12 à poignée pistolet, me tient également compagnie de temps en temps. J’ai opté pour un modèle compact sans crosse pour faciliter son transport. Cette arme est idéale pour le combat rapproché, la dispersion des projectiles me permet de contrôler une plus vaste zone, et la puissance d’arrêt de ceux-ci stoppe net un cheval au galop. Je peux également chambrer tous types de munitions allant des modestes balles en caoutchouc aux chevrotines de grande chasse.

Avez -vous eu des imprévus nécessitant quelque chose de plus conséquent ?
Certaines de mes expéditions ont été plus mouvementées que d’autres, et mes armes fétiches ont montré leurs limites… Le calibre .45 n’a pas un pouvoir de perforation assez important et mon fusil lui ne possède pas une portée efficace suffisante. Des armes automatiques manquaient à mon arsenal. J’ai choisi divers  » Sub-Machine Gun « , légers et maniables à cadence de tir très élevée, telle que des Mini Uzis cadencés à 1250 coups par minutes, ou une paire de Pistolets automatiques Beretta 93 R que j’ai emprunté lors d’un mémorable séjour à Venise.

Vous avez vos armes en double sur vous, pouvez-vous nous en dire davantage ?
C’est mon chiffre porte-bonheur, mis à part ceci, j’ai eu recours à des armes plus discrètes telle qu’un MP5SD3 doté d’un réducteur de son intégré, 20 décibels seulement… ça me soulage l’ouïe des 155 décibels de mes 9 et 11.43 mm. Le P.M. Russe Bison est également sympathique ! Récemment, un pistolet tranquillisant et un Air Taser m’ont évité des cas de conscience… je m’en serais voulu d’endommager les merveilles que contient le musée du Louvre.

Cependant Lara avoue tout de même avoir quelques difficultés dans certains cas :

Et au niveau de la partie explosive ?
Vous êtes bien renseigné ! Oui il m’est arrivé d’user de moyens plus « percutants » comme par exemple le Lance-roquettes ou Lance-grenades… Le 60 mm met en général tout le monde d’accord. Le Désert Eagle en 12.7 mm est assez persuasif aussi… et je ne vous parle pas de mon goût pour le fusil d’assaut M16A1 que je compte bien ressortir un beau matin.

La législation de votre pays est relativement stricte sur la détention d’armes…
J’ai une autorisation exceptionnelle de détention d’armes et de munitions, obtenue pour services rendus à la couronne. Satisfait…Très cher ?

Merci Mademoiselle Croft, ce fût un réel plaisir !
Tout le plaisir était pour moi !

Interview réalisée par le magazine français d’armes à feu Guns in the World

© Saikanji / Plagiat interdit

 
Poster un commentaire

Publié par le 16 octobre 2011 dans LARA CROFT

 

Étiquettes : , ,

 
%d blogueurs aiment cette page :