RSS

Archives de Tag: glory

INTERVIEW DE LARA CROFT PAR LE MAGAZINE GLORY (1998)

▬▬ INFORMATIONS ▬▬

Lara Croft a donné une interview exclusive au magazine français Glory, un bimestriel traitant des people, de l’actualité, de la mode, du cinéma et de la musique. C’est en décembre 1998 que le magazine a pu interviewer la belle archéologue via un ordinateur dans lequel était encodé l’ADN de miss Croft. Comme le magazine Glory l’a si bien dit : Rencontre du troisième type… Enjoy it !

« Tomb Raider III, a été pour moi un véritable retour aux sources. »

▬▬ INTERVIEW ▬▬

Lara, le troisième volet de tes aventures vient de sortir. Que dois-tu accomplir cette fois ?
Ce coup-là, je dois rechercher les fragments d’une météorite qui s’est écrasée sur la terre pendant la préhistoire. Ces fragments sont dispersés aux quatre coins du monde et il semblerait qu’ils soient dotés de pouvoirs mystérieux.

Et où nous emmènes-tu ?
Ma quête m’emmène sur les toits de Londres, au cœur de l’Inde, dans la jungle luxuriante des îles du Pacifique Sud, dans les glaces de l’Antarctique et dans la Zone 51 au Nevada…

Si, plutôt que de vivre dans ton château anglais, tu devais choisir une des contrées que tu as parcourue pour t’y installer, laquelle serait-ce ?
De nombreux pays m’enchantent, et j’ai eu la chance d’en parcourir beaucoup. Mais je ne pourrais pas me passer de mon Angleterre natale, même Si mon manoir n’est souvent qu’un point de chute, car je passe la plupart de mon temps à courir aux quatre coins du globe.

Entretiens-tu des liens avec ta famille? Ou es-tu obligée de couper les ponts avec ton passé et tes racines ?
Ma famille a toujours essayé de faire de moi une bonne aristocrate dans la plus pure tradition anglaise. Lorsque j’étais plus jeune, j’étais très proche de mes parents et mon père a toujours voulu que je sois une jeune fille modèle. Mais cette vie de château ne m’a jamais vraiment convenu. Autant dire que mon style de vie actuel ne plaît pas vraiment à mes parents. Je les aime toujours, mais je ne les vois que très rarement.

T’arrive-t-il de vivre comme tout le monde ? De faire la cuisine ? D’inviter des amis à dîner ou d’aller au restaurant ? De t’éclater en boîte de nuit ? De ne rien faire d’autre que bronzer sur une plage aux Caraïbes ?
Je suis une femme comme les autres… En tout cas, pour ce qui concerne mes loisirs en Angleterre. Je sors souvent avec mes amis au restaurant. Comme tous les Anglais, j apprécie également les pubs, et il m’arrive d’aller y faire un tour avec des amis, même si, c’est assez gênant, certains me regardent avec insistance. Mais surtout, j’adore m’éclater en boîte de nuit. Pour ce qui concerne le bronzage, ce n’est pas vraiment ma tasse de thé, mais j’avoue qu’entre deux missions il m’arrive d’aller à la plage pour décompresser. Malheureusement, je ne suis jamais tranquille très longtemps. Pour ce qui est de mes talents de cuisinière, sans me vanter, tu devrais goûter mon fameux toast aux haricots.

Quels sont tes hobbies quand tu ne pars pas à l’aventure ?
J’adore le sport. Adolescente, je pratiquais l’athlétisme et la natation, et lorsque j’étais dans un établissement en Suisse, j’étais la meilleure en varappe et en tir. Sans mauvais jeu de mot, je suis une vraie droguée du sport.

Tu ne parles guère de ta vie sentimentale, Cela signifie-t-il que tu n’aimes pas le sexe ? As-tu un petit ami actuellement, et peux-tu nous en parler, nous le décrire ?
On dit que je suis mariée à un Lord anglais du nom de Farringdon, mais il se trouve qu’il attend toujours ma réponse. Pour ce qui concerne mes aventures amoureuses, cela reste du domaine privé. Tout ce que je peux te dire, c’est que je n’ai rien contre le sexe, bien au contraire vu l’énergie que j’ai…

Sinon, quel type d’homme te fait craquer ? Brad Pitt, Leonardo DiCaprio, Johnny Depp, Harrison Ford ? Le Commandant Cousteau ?
A toi de juger… On n’a pas besoin d’être une star pour me faire craquer, le tout est de savoir m’apprécier à ma juste valeur et d’accepter ma vie tumultueuse. Car mon véritable amour, c’est de bouger tout le temps.

Tu vas avoir 31 ans. Ne penses-tu pas qu’il serait temps pour toi de te marier, d’avoir un enfant ?
Pas question, j’ai trop la bougeotte et, comme je te l’ai dis précédemment, je voyage trop pour avoir une vie stable. Mais pour ce qui concerne les enfants, je les adore. Hélas, actuellement, ma profession m’empêcherait d’éduquer un enfant correctement.

Es-tu sensible au fait que des millions d’hommes à travers le monde te trouvent sexy ? Leur désir te touche-t-il ?
Etre aimée est agréable, évidemment, mais je n’aime pas l’idée de devenir un sex-symbol. Je ne suis pas un objet sexuel et, d’ailleurs, je reproche un peu aux concepteurs de Tomb Raider d’avoir quelque peu abusé du silicone dans ma poitrine.

Tu es actuellement l’ambassadrice de la marque automobile Seat, le groupe U2 t’a utilisée lors de la tournée Popmart Tour et, à Hollywood, Paramount va adapter tes aventures au cinéma. Qu’est-ce que ça te fait d’être une superstar égale de Sharon Stone, Demi Moore ou Madonna ?
A la différence près que je ne suis ni une actrice, ni une chanteuse, mais une aventurière avant tout. Il m’arrive toutefois d’accepter certaines propositions et de prêter main forte à une star ou une société pour le plaisir de découvrir le monde du show business. Cependant, je ne me prends pas pour une star, mais tout simplement pour une femme indépendante qui a choisi sa voie.

À propos de cinéma, que penses-tu de l’actrice qui a été choisie pour t’incarner ?
Et bien, rien n’est encore décidé à ce sujet. De nombreuses rumeurs circulent et j’ai entendu parler de Demi Moore, de Liz Hurley et de nombreuses autres actrices. Fais-moi confiance, je suivrai de très près les adaptations cinématographiques de mes aventures. Ce film devrait être une bombe !

On a dit de toi que tu es la version féminine de Harrison Ford dans Les aventuriers de l’arche perdue. Es-tu d’accord ou pas du tout avec ce jugement ?
Je suis d’accord, mais j’ai connu des situations pires que ce que le Docteur Jones, incarné par Harrison Ford, a vécu. Toutes mes aventures sur ordinateur me sont réellement arrivées. J’ai connu des situations similaires à celles d’Indiana Jones, mais il ne faut pas oublier que ce vieil Indy n’est qu’un héros de film, qui finit quoiqu’il arrive par sortir indemne des pires situations, alors que moi, je risque réellement ma peau à chaque instant.

Dans Tomb Raider 3, tu pars à la recherche des fragments d’une météorite. L’espace te fascine-t-il ? Si c’est le cas, quand tes aventures t’emmèneront-elles sur la Lune ou sur Mars ?
C’est vrai que l’espace me fascine. J’adorerais découvrir les planètes, les galaxies qui nous entourent. Ma passion reste avant tout l’exploration et la recherche d’objets anciens. Le passé des civilisations humaines renferme encore suffisamment de trésors pour m’occuper de nombreuses années. Les voyages hors de la Terre restent un rêve que je réaliserais peut-être un jour.

Raconte-nous la plus grande frayeur que tu aies eue dans ta carrière d’aventurière.
Difficile à dire. J’ai souvent risqué ma vie, mais je crois que j’aime me faire peur. La seule chose qui me terrorise vraiment, c’est, malgré sa taille ridiculement petite, le Yorkshire de ma grande tante.

Tu es née sous le signe du Verseau. Crois-tu en l’influence de ton signe astrologique sur ton comportement et sur ta vie ?
Je ne suis pas vraiment versée dans l’astrologie. Cependant, je suis intimement convaincue que de nombreuses forces occultes agissent sur nous, comme les astres par exemple. J’ai vu des choses que la science actuelle aurait sans doute beaucoup de mal à expliquer.

Te reste-t-il des ambitions à réaliser ? Lesquelles ?
Oui, bien sûr. Il me reste encore beaucoup de contrées à explorer, de nombreux trésors archéologiques à trouver. En fait, ma principale ambition a toujours été la même, à savoir explorer le monde, m’ouvrir l’esprit, approfondir mes connaissances et découvrir les trésors que renferme le monde qui nous abrite.

Que vas-tu faire la nuit du nouvel an 2000 ?
Je ne sais pas encore. J’irais peut-être revoir les Tibétains qui m’ont sauvé la vie lors du crash aérien au-dessus de l’Himalaya. Il se peut également que j’ organise une grande fête sur une petite île près de Madagascar, Si je ne suis pas partie en expédition à ce moment-là bien sûr.

As-tu quelque chose à ajouter à cet entretien totalement impossible?
Et bien, je remercie le magazine Glory de m’avoir accordé autant d’intérêt. Je passe le bonjour à mes fans et je les invite à partager mes prochaines aventures. À bientôt !

Propos reccueillis par le magazine Glory

© Saikanji / Plagiat interdit

 
Poster un commentaire

Publié par le 10 octobre 2011 dans Z

 

Étiquettes : ,

 
%d blogueurs aiment cette page :