RSS

Archives de Tag: tenue anniversary

LA TENUE CLASSIQUE DE LARA

C’est à partir du 22 novembre de l’année 1996 que l’aventurière Lara Croft se fait un nom dans l’univers vidéoludique avec l’aide de la notoriété des ordinateurs et de la console Playstation, moins d’un mois après son apparition sur Sega Saturn le 31 octobre 1996.

Évoquez le nom de l’héroïne de la désormais célèbre saga Tomb Raider aux plus anciens d’entre nous et l’image nous venant immédiatement à l’esprit est celle d’une femme coiffée d’une longue natte, d’un top de couleur bleu, d’un short marron assorti à des chaussures de marche de la même teinte, le tout armé de deux pistolets faisant feux en tout sens.

Aujourd’hui Lara Croft est principalement reconnaissable à une tenue similaire mais aux couleurs différentes et à la technologie plus poussée, actuelle, voir futuriste. À présent Lara montre une garde robe plus fournie dans le fond mais dont la forme reste la même, un haut aux manches coupées, un short, des bottes et deux flingues.

Véritable précurseur de l’image de la femme forte et indépendante, revenons à la genèse d’un mythe et marquons l’arrêt sur une tenue anodine qui reste dans les mémoires, la tenue classique et fétiche de Lara Croft.

▬▬ PREMIÈRE RENCONTRE ▬▬

C’est dans un hôtel assez classieux que Lara Croft apparait pour la première fois sur nos écrans, animée avec une réalité surprenante pour l’époque. On découvre une femme à l’allure décontractée, avec une certaine répartie quant au dialogue qu’elle engage avec un prénommé Larson.

La tenue qu’elle arbore est simple : un t-shirt, un short et de grosses chaussures, accessoirement elle porte également des lunettes d’un rouge sombre. Des vêtements qui pourraient aller de paire avec le climat du lieu où la jeune femme se trouve, Calcutta ayant un climat tropical de mousson, avec des degrés assez élevés en moyenne. Il n’en ai en fait rien lorsque l’on s’aperçoit que mademoiselle Croft arbore la même tenue dans une ambiance beaucoup plus fraiche sur les montagnes enneigées du Pérou. On note toutefois une petite différence avec sa dernière apparition : cette fois-ci Lara est équipée d’un sac à dos et de holsters munis de deux 9 mm qu’elle ne tardera pas à utiliser.

On se rendra compte par la suite que cette tenue ne la quittera pas tout au long de sa première aventure, les suivantes étant nuancées par d’autres costumes tout aussi mémorables.

▬▬ ORIGINE DE LA TENUE ▬▬

Si l’on veut comprendre les origines de cette tenue dites « tenue classique » d’un point de vue scénaristique, il nous faut remonter le temps jusqu’au seize printemps de Lara Croft.

Tout a commencé en 1984 lors d’une expédition au Cambodge dans un temple Chenla au milieu de la jungle tropicale. Lara était en compagnie de Werner Von Croy, son mentor, qui lui apprenait alors le métier d’archéologue en visitant les vestiges de la cité. C’était une adolescente curieuse, bavarde et téméraire. À ce moment-là, Lara est habillée d’un top blanc immaculé et parfaitement moulant, d’une veste verte en coton, d’un short bouffant de même couleur que la veste disposant de poches dans un but pratique, de chaussettes blanches montantes et de solides bottes en cuir possédant un véritable maillage de lacets, le tout dépourvu du côté sexy qu’auront ses tenues suivantes.

Après avoir visité plusieurs endroits presque inaccessibles, c’est dans les ruines d’un temple Cambodgien que Lara découvrit un petit sac à dos ayant résisté au temps. En effet, en se faufilant dans un étroit passage adapté à sa carrure Lara tomba nez à nez avec les ossements d’un homme mort empalé. Dans ses restes se trouvait ce petit sac. Le trouvant à son goût et estimant que se serait du gâchis de le laisser là, elle l’arracha des ossements et le mit sur son dos afin de poursuivre son aventure.

Ce sac à dos fut le début de la création de sa tenue d’aventurière que Lara peaufinera au fil des années avant de finir telle que nous la connaissons aujourd’hui. Aucun autre élément dans le fil du scénario des Tomb Raider ne nous permet d’avoir de certitude quant au choix de la tenue classique de la jeune aventurière.

▬▬ UN CÔTÉ PRATIQUE ▬▬

Malgré le fait que la mythique tenue de Lara Croft soit largement dotée d’un côté sexy non dissimulé (top moulant, short très court), il y a matière à penser que Toby Gard, créateur de Lara Croft, ait voulu y voir un côté pratique quant aux péripéties physiques auxquelles notre aventurière aguerrie était sur le point de s’adonner avec force et enthousiasme.

– Le short : Épousant parfaitement les hanches de Lara, son short met en valeur des fesses musclées et exquisément dessinées. Un short assez court et près de la peau pour une meilleure liberté de mouvement, limitant les risques d’accrochages avec les éléments naturels et sauvages des temples que Lara passe son temps à fouiller.

– Le haut : Une matière stretch, riche en élasthanne, lui permettrait de supporter avec ou sans soutien-gorge sa sublime poitrine. Un moyen de plus pour assurer un meilleur confort, la poitrine étant l’un des principaux freins à la pratique sportive chez une femme. Dépourvu de manche et plongeant sous son short, certains se plaisent à imaginer qu’il s’agirait en fait d’un maillot de bain une pièce du fait que ce célèbre body soit échancré sur certaines illustrations.

– Les bottes : Imperméables, tout terrain et munies de semelles antidérapantes, les bottes de Lara perdent en esthétique ce qu’elles gagnent en efficacité. Les bottes de Lara (aussi montrées sous formes de chaussures de marche sur certains artworks) sont montantes à mi-mollet. Une façon de diminuer le risque d’écorchure causé par la force de mère nature.

– Le sac à dos : Le sac à dos de Lara Croft est de petite taille, bien qu’il puisse contenir une quantité impressionnante d’objets, afin de ne pas entraver ses mouvements. Il dispose également de coutures renforcées afin de palier au mieux aux aléas des sports extrêmes auxquels elle s’adonne.

– La ceinture : La ceinture noire de Lara Croft est fabriquée dans un cuir d’excellente qualité et est donc extrêmement résistante. Elle s’attache avec une grosse boucle carrée plaquée or. La ceinture doit être solide afin d’y accrocher ses deux holsters.

– Les holsters : Pratiquement collés à ses jambes comme faisant parti intégrante du corps de Lara, les holsters sont maintenus par deux lanières de cuir enserrant les cuisses de la jeune femme. La fermeté et le maintien des holsters sont des atouts primordiaux afin de pouvoir y ranger une paire de pistolets, généralement de calibre 9 mm.

– Les pistolets : Bien loin d’être des accessoires anecdotiques, les pistolets de Lara Croft sont sa marque de fabrique. Utiles à plus d’un titre, Lara ne s’en séparera jamais. Et bien que dans certains épisodes Lara réalisera de véritables bains de sang en les dégainant, gageons que ses armes à feux fétiches aient à la base été fournies à but défensif et non offensif.

– Les mitaines : Lara grimpe, escalade, s’appuie, s’accroche, pousse, tire, attrape… Le moins que l’on puisse dire c’est qu’il lui faille un minimum de protection au niveau de ses mains. C’est pourquoi Lara Croft s’équipe d’une paire mitaine noire plus qu’utile dans le but de conserver au mieux son principal outil de travail.

– La natte : Initialement, Lara Croft est coiffée d’une longue natte dont chaque nœud à la forme d’une petite boule dans les cinématiques des Tomb Raider 1 à 5, mais dans le jeu en lui-même c’est une autre affaire. En effet dans le premier épisode, dès qu’une vidéo cinématique se terminait, on retrouvait notre aventurière coiffée d’un chignon emmêlé dans des lamelles de tissu. Cette coiffure fut utilisée uniquement dans le premier volet de la saga (ainsi que dans les deux épisodes parus sur Game Boy Color et sur le portage du jeu original sur N-Gage) dans l’ignorance de l’époque à concevoir une natte animée avec réalisme. Par la suite, Lara Croft aura une natte traditionnelle. La coupe de cheveux de Lara Croft est vraiment liée au personnage en lui-même bien que l’idée que Lara affiche une telle coiffure ramène une fois encore au côté pratique de la chose. En effet les cheveux ainsi attachés entre eux atténuent grandement le risque d’accrochage aux éléments des décors de même qu’ils ne peuvent plus gêner le visage de la belle et téméraire aventurière, tout en conservant une part de féminité.

– Les lunettes : Les lunettes de Lara Croft dans sa tenue classique sont plus qu’éphémères au point que Lara les retire avant même que l’on ait commencé à la diriger. Néanmoins, elles font parties intégrantes de sa tenue sur bien des artworks et autres renders et fanarts. D’une couleur rouge sang, les lunettes de Lara masquent la portée de son regard sur quiconque se trouve aux alentours… Un atout de plus non négligeable pour cette amoureuse du danger, mais surtout une touche personnelle ajoutant du crédit à la personnalité de la jeune femme.

Malgré ces côtés pratiques, il ne faut pas oublier que Lara Croft est un personnage de jeux vidéo, et par conséquent elle n’est pas réelle. Toutes les cascades et autres acrobaties aussi tirées par les cheveux soient-elles auraient pu être aussi bien réalisées par la belle si celle-ci avait été vêtue d’une doudoune, d’une armure métallique ou d’une combinaison spatiale. Il n’y avait pas de limite dans l’univers vidéoludique de l’époque et les possibilités étaient presque infinies. De plus, plus d’une cosplayeuse pourrait témoigner de l’inconfort que procure la tenue classique. Boucle de ceinture trop encombrante pour réaliser les mêmes acrobaties que Lara avec l’aisance dont elle fait preuve. Holsters si bien campés sur les cuisses de la belle dans le jeu et pourtant tellement plus capricieux et agités dans le monde réel. Pistolets intenables et manquant de tomber à tout moment ne serait-ce que lors d’une simple course. Difficile également de porter une telle tenue par des temps peu cléments. « Il n’y a pas de mauvais temps, il n’y a que de mauvais vêtements » est donc un dicton que Lara prends plus qu’à la légère. Les inconvénients ne manquent pas pour nous rappeler que Lara Croft est un personnage virtuel au même titre que sa tenue d’aventurière.

Finalement, pour le côté pratique… On repassera. Si les développeurs avaient voulu verser dans le réalisme pur et simple on aurait alors découvert une Lara vêtue d’un uniforme commando. Cela dit la plastique de Lara Croft, rudement généreuse, ne pouvait certainement pas rester cachée sous une couche de vêtements militaire, surtout en sachant que cette dernière reste le fruit de l’imagination et du fantasme de ses créateurs, masculins. Une belle femme se devait d’être mise en valeur, et quoi de mieux que cet accoutrement plutôt sexy pour donner du cachet à la tenue fétiche de ce personnage mythique ?

▬▬ ÉVOLUTIONS ET VARIATIONS DE LA TENUE ▬▬

Lara Croft ne changera presque jamais de tenue au cours de ses aventures du premier volet au cinquième. La tenue classique sera présente dans la majorité de ses voyages, bien qu’elle puisse de temps en temps s’offrir un costume différent, comme une tenue d’entrainement dans Tomb Raider I, une veste d’aviateur dans Tomb Raider II, une combinaison en latex noir dans Tomb Raider III, une tenue de jeune aventurière dans Tomb Raider IV ou encore une combinaison à treillis dans Tomb Raider V, pour citer quelques exemples.

À la suite de Tomb Raider V, Lara ne revêtira plus la tenue classique de ses anciennes aventures, à quelques exceptions près comme un flashback situé dans Tomb Raider Legend ou lorsque l’on débloque la tenue en bonus au cours du jeu. Lara Croft continuera cependant à rester habillée avec une tenue principale toujours dans les tons qui ont renforcé sa légende, à savoir un body, un short, des bottes et une paire de pistolets.

Dans le sixième volet de ses aventures, Tomb Raider l’Ange des Ténèbres, miss Croft arborera une tenue similaire à sa tenue classique fétiche mais aux couleurs plus sombres et aux motifs différents, de type camouflage. Lara sera vêtue d’un haut noir plus remonté qu’auparavant laissant pleinement apparaitre son nombril et une partie de son ventre plat et musclé. Elle porte également un short à la coupe similaire à celui porté dans ses anciennes aventures, à la différence qu’il affiche un motif à treillis kaki. Le sac à dos est quant à lui d’apparence gris clair et Lara s’accessoirise à nouveau d’une paire de lunette de soleil aux verres teintés de noir.

La septième aventure de Lara Croft, Tomb Raider Legend, nous proposera un relooking complet de l’aventurière dans un soucis pratique du détail, mais toujours dans l’esprit de la tenue classique de base. Riley Cooper, Concepteur Chef du jeu à l’époque à déclaré : « Tout ce que Lara est, tout ce qu’elle accomplit s’adapte parfaitement dans un jeu vidéo. Elle fait des acrobaties, de la voltige pendant les combats, elle visite les lieux les plus mystérieux, déjoue les pièges les plus fous et résout des énigmes séculaires… Elle est vraiment parfaite ! Le concept initial de Core Design, de Toby Gard et ses collègues, était fantastique. nous tenions à rester fidèle à l’esprit du jeu, tout en le faisant évoluer intelligemment. Nous voulions que tout le monde reconnaisse instantanément Tomb Raider, le short et le sac à dos de Lara, mais en même temps nous comptions bien faire peau neuve. Notre jeu devait être le descendant direct de Tomb Raider, mais en même temps être radicalement différent. » Lara Croft porte cette fois-ci un t-shirt marron à manches courtes et au col plongeant assorti à un short de même couleur. Le sac à dos est noir, design, et semble plus pratique. La boucle de ceinture est de même forme qu’auparavant mais elle est cette fois-ci de couleur argentée. La ceinture et les holsters ne changent pas beaucoup hormis un aspect plus fin. Les bottes sont d’apparences plus stylisées et mettent à la trappe les lacets en les remplaçants par des clips tout aussi noirs que la botte elle-même. L’aventurière se paye même le luxe d’emporter avec elle quatre nouveaux gadgets : une oreillette micro-casque, un grappin magnétique, une lampe torche et une paire de jumelle MAD. Côté physique, Lara oublie la tresse et démêle ses cheveux en les maintenant par une unique queue de cheval qui se confirmera par la suite comme étant l’une des signatures de Crystal Dynamics vis à vis du design du personnage. Les principaux changements énumérés ci-dessus ont, pour la plupart, été hérités des deux films Tomb Raider avec dans le rôle principal Angelina Jolie.

Après cet épisode, les développeurs de Tomb Raider ont décidé de s’atteler à un remake du premier épisode qu’ils baptiseront « Tomb Raider Anniversary ». Grâce à cet épisode, qui renoue en quelque sorte avec les aventures passées de Lara Croft, nous retrouvons une Lara familière, vêtue à nouveau de sa tenue classique d’antan, mais cette fois-ci la tenue a subie quelques changements et évolutions :

Pour commencer, le premier changement concerne le body de Lara qui ne semble plus être fait en tissu stretch mais dans un tissu plus cotonneux. Le deuxième changement, qui peut paraitre ne pas en être vraiment un, concerne la coupe de cheveux de Lara. À la différence de Tomb Raider I, Tomb Raider Anniversary fait porter à Lara sa désormais célèbre natte tout au long de l’aventure, aussi bien dans les cinématiques que dans le jeu lui-même, ce qui n’était pas le cas du septième opus dans lequel Lara arborait une queue de cheval. À noter qu’il est possible d’incarner dans le jeu Lara Croft dans un modèle 3D presque identique à celui du premier Tomb Raider, et donc munie d’un chignon et de presque aussi peu de polygones qu’auparavant. Le troisième changement concerne les holsters de Lara, plus fins, moins encombrants et plus esthétiques que par le passé, ils sont les dignes descendant de ceux présents sur la tenue principale du sixième Tomb Raider. La tenue a également bénéficié d’une évolution offerte par le volet précédent, Tomb Raider Legend, à savoir un grappin que Lara accroche à l’arrière de sa ceinture et déploie à bon escient afin d’agripper certains points de hauteur accentuant le côté virtuose de la jeune femme. Le tout ayant en définitive subit un lifting graphique allant de paire avec la technologie et les prouesses de l’époque.

Le huitième opus, Tomb Raider Underworld, proposera quant à lui une tenue ayant subit une nouvelle évolution au niveau du design et des coloris, mais toujours en accord avec les tenues principales des anciennes aventures de Lara Croft. Lara s’affuble d’un body très moderne sans manche, plus court que dans Tomb Raider : l’Ange des Ténèbres, aux couleurs marron sur le devant et l’arrière, et noir au motif filet sur les côtés. Le short est quant à lui dans les mêmes teintes que le haut. Le sac est encore plus élaboré que dans le précédent opus et affiche une coupe presque futuriste avec une bretelle venant s’ajuster sur le buste. Les bottes sont quasi identiques à celles de Tomb Raider Legend et les holsters sont cette fois-ci décorés d’un liseré de métal  faisant le contour de chacun d’eux. Lara est toujours en possession d’un grappin à la forme différente mais aux fonctions similaires, les jumelles MAD sont remplacés par un caméscope numérique, l’oreillette est passée à la trappe et l’arrière de sa ceinture peut être décoré de grenades adhésives. Kam Yu, Artiste Chef de Tomb Raider Underworld a déclaré : « Concevoir la principale tenue de Lara est une tâche très délicate : Il faut trouver le juste équilibre entre les considérations techniques et esthétiques, aucun de ces deux aspects ne devant prendre le pas sur l’autre. Nous avons donc créé une tenue fonctionnelle dans laquelle l’aventurière parait toujours aussi sexy. Nous avons également veillé à ce que son costume soit suffisamment réaliste pour que l’on puisse facilement l’imaginer porté par le commun des mortels. Je pense que cela aide le joueur à s’identifier au personnage qu’il contrôle. » Au final, la tenue principale de Lara Croft dans ce huitième épisode reste donc la plus moderne et la plus représentative de la technologie actuelle, si on en vient à la comparer aux tenues des épisodes précédents.

Le spin-off à la saga Tomb Raider, intitulé Lara Croft & the Guardian of Light, offrira à la tenue classique une nouvelle opportunité de se faire porter par Lara, à l’instar de Tomb Raider Anniversary. Avec les motifs de la tenue principale, les quelques gadgets et le même physique que dans le jeu Tomb Raider Underworld, Lara Croft s’habille une fois de plus d’un haut bleu, d’un short et de bottes marron. Pas de sac à dos ni de mitaines cette fois-ci, le jeu dévoilant une vue subjective assez éloignée du personnage.

▬▬ CONCLUSION ▬▬

La tenue classique de Lara Croft restera gravée dans la mémoire des joueurs des premiers Tomb Raider comme étant LA tenue fétiche de leur héroïne de l’époque. Prenez la peine de faire un test et demandez à ces joueurs ce qui caractérise le personnage de Lara Croft en dehors de ses double 9mm, et ils vous répondront sans hésiter : un haut moulant, un mini short et un sac à dos, sans vouloir rentrer d’avantage dans les détails.

Au fil des années, la tenue a su évoluer en même temps que l’héroïne elle-même et que l’époque dans laquelle elle se trouvait. Bien que certains changements radicaux ont été apportés à la tenue de base dans certains épisodes de la franchise Tomb Raider, la tenue classique a toujours servi de matrice aux tenues futurs de Lara Croft, s’imposant comme une véritable référence phare et incontournable de l’univers et de la personnalité de la jeune femme qui lui colle à la peau depuis le début de ses aventures en 1996.

Quoi donc de mieux pour conclure cet article que les paroles de Lara Croft elle-même, issues de ses carnets secrets, qui nous prouvent avec humour que la tenue classique est bien plus qu’un simple élément anodin du jeu aux yeux de la jeune aventurière : « Tintin avait son pantalon de golf, Colombo son inséparable imper, Holmes sa loupe, Docteur Jones son chapeau et moi mon short kaki ! Comme tout aventurier qui se respecte, le kaki est la couleur idéale pour passer inaperçu dans les jungles inhospitalières. Ok, je vous l’accorde, peu d’entre eux sont aussi court vêtus, mais chacun son style ! Quelques détracteurs ont brocardé cette tenue, la qualifiant de provocatrice et souvent peu adaptée aux périples qui font mes aventures. Je dis, moi, qu’on jalouse surtout mon jeu de jambes ciselées ! »

Sources : Fascicules Atlas, guides Tomb Raider Legend et Underworld, Lara Croft les carnets secrets

© Saikanji / Plagiat interdit

Un grand merci à Tristan, fan de Tomb Raider, qui m’a aidé à rénover cet article qui était alors « en attente de rénovation » depuis plus d’un an. Tristan a plus que largement contribué au texte de l’article que je présenterais au final comme un savant mélange de son savoir faire en matière de traitement de texte et du mien. Il a fait plusieurs recherches pour coller à l’esprit initial de l’article, explorant des pistes auxquelles je n’avais pas pensé…

J’espère donc que tout ceci vous à plu et je vous invite à visiter sa galerie DeviantArt sans plus attendre afin de découvrir un autre aspect de son travail : quelques créations, images, sur Tomb Raider de sa conception, ici sur NO-RETURN.DEVIANTART.COM

Publicités
 
5 Commentaires

Publié par le 12 novembre 2012 dans LARA CROFT

 

Étiquettes : , , , , , , , , , , , , , , , , , , ,

 
%d blogueurs aiment cette page :