RSS

E3 2015 : RISE OF THE TOMB RAIDER

rottre3

Lara Croft a connu bien des aventures au cours de sa carrière et cette fois-ci c’est à Los Angeles qu’elle se rend pour partir à la conquête de ses fans, à l’E3 2015 plus précisément, célèbre salon du jeu vidéo américain ouvrant cette année ses portes du 16 au 18 juin dans la Cité des Anges. À l’heure où je rédige ces quelques lignes le salon est terminé et c’est donc l’heure du bilan. Rise of the Tomb Raider, Lara Croft Relic Run, Lara Croft Go, screenshots, interviews, bonus de précommande, exclusivités aux fansites officiels… Êtes-vous prêt pour ce que vous allez découvrir ? C’est parti !


LES INFORMATIONS DÉVOILÉES PRÉ-E3

C’est à partir du 3 février 2015 que Rise of the Tomb Raider est venu envahir la toile avec une pluie d’informations dévoilées par le désormais célèbre magazine Game Informer. Au programme : la couverture du magazine avec un nouveau render du jeu, une vidéo nous présentant pourquoi Rise of the Tomb Raider est meilleur que le reboot, des concept arts inédits, des informations sur la quête de l’immortalité de Lara qui la mènera dans la cité légendaire de Kitej, une vidéo montrant de nouveaux environnements que Lara partira explorer, une interview avec la scénariste du jeu Rhianna Pratchett, une vidéo parlant des puzzles et des tombeaux du jeu, huit films qui ont inspiré les développeurs chez Crystal Dynamics pour la création de Rise of the Tomb Raider, l’équipement de Lara dans le jeu, une vidéo dévoilant l’implication de Microsoft dans le projet, une vidéo sur les éléments de survie du jeu, une interview de Camilla Luddington, un podcast spécial Rise of the Tomb Raider et enfin six choses que l’on a probablement manqué dans le reboot de 2013.

risescreen1

Concrètement, en plus des différents visuels dévoilés par le magazine, on apprend que Lara devra chasser et fabriquer un équipement toujours plus poussé à l’aide des objets qu’elle trouve sur le terrain pour survivre et à cet effet son équipement sera plus vaste que dans le précédent épisode. Au cours de son aventure, elle mettra au jour des tombeaux bien plus vastes que dans le précédent volet et devra se creuser d’avantage les méninges, puisque les puzzles qui attendent le joueur ont été revu à la hausse en terme de difficulté. Le retour de Jonah est confirmé dans le magazine et on y découvre, parmi les concepts arts, l’appartement de Lara Croft. Cette dernière ayant refusé son héritage familiale suite à la disparition de ses parents au profit de son oncle Monsieur DeMornay, le frère de sa mère, elle fut donc contrainte d’emménager seule, à Londres. On apprend également que la météo est un facteur clé de cette suite du reboot de 2013, puisque les intempéries donneront du fil à retordre à notre jeune aventurière encore fraichement diplômée en archéologie.

Pour le scénario, Lara se rendra en Sibérie afin de trouver des réponses sur ce qu’elle a vu et vécu sur l’ile du Yamatai. La quête de l’immortalité sera le sujet central de Rise of the Tomb Raider et les réponses devraient se trouver là-bas, quelque part proche du Lac Svetloïar, dans la mystérieuse citée perdue de Kitej, une citée Russe engloutie que personne n’a jamais pu retrouver à ce jour. Le mythe est lancé, la destination est trouvée. Il ne reste plus qu’à attendre la suite des évènements pour en découvrir d’avantage sur le jeu.

C’est ensuite à partir du 1er juin que les nouvelles informations sont tombées avec l’arrivée d’un tout nouveau trailer en CGI pour l’occasion. Réalisé par le studio Digital Domain et intitulé « Discover the Legend Within », il nous montre une Lara plus motivée que jamais cherchant à marcher sur les traces de grands explorateurs. De ce fait, on retrouve dans celui-ci Amelia Earhart, la première femme à avoir traversé l’océan atlantique en avion en juin 1928, le Capitaine John Weller qui avait tenté de traverser l’atlantique dans un bateau à moteur en juillet 1911, Tenzing Norgay un alpiniste népalais photographié par Edmund Hillary, ils furent les deux premiers hommes à atteindre le sommet du Mont Everest le 29 mai 1953 et enfin un pilote de Tuskegee en Alabama dont le nom est inconnu. Suspens, frissons et légendes sont aux rendez-vous !

En même temps, la jaquette du jeu a été dévoilée et elle est signée Brian Horton, Game Director de Rise of the Tomb Raider chez Cystal Dynamics. Il a pris pour modèle de corps la cosplayeuse australienne Jenn Croft, qui est d’ailleurs présente à cet E3 2015 auprès des ambassadeurs et en qualité de cosplayeuse officielle de Rise of the Tomb Raider. Enfin, et non des moindres, Microsoft a mis en ligne un site sur Rise of the Tomb Raider sur lequel vous pouvez pré-commander le jeu uniquement sur Xbox One et 360, voir en en-tête la jaquette de celui-ci et surtout découvrir de petits enregistrements audios en anglais de Lara Croft, alias Camilla Luddington, sur son aventure. Voici la traduction de ces enregistrements :

  • « À la veille d’une invasion Mongole, la cité perdue de Kitej a sombré sous les vagues d’un lac, emportant ainsi tout ses secrets et ses trésors. »
  • « La légende fait état d’un artefact caché à l’intérieur de la cité perdue qui détiendrait l’âme d’un puissant Prophète. Il est dit que ceux qui le possèdent accèderont à l’immortalité. »
  • « Le voyage sera périlleux, mais je dois découvrir les secrets de cette cité perdue avant Trinity. Ils ne reculeront devant rien, mais moi non plus. »
  • « Le rude désert sauvage Sibérien surveille attentivement la cité perdue, protégeant avec acharnement ses secrets à l’aide de ses paysages traitres et de son climat glacial. Je dois trouver un moyen, non seulement pour survivre à ces régions hostiles mais aussi pour les retourner contre Trinity. »
  • « Ces tombes sont au-delà de tout ce que j’avais pu imaginer. Tant d’histoire y est enterrée avec elles, mais je dois rester sur mes gardes… il y a surement des pièges et des dangers conçus pour arrêter quiconque voudrait y pénétrer. »

risescreen2


E3 2015 : RISE OF THE TOMB RAIDER

La première grosse révélation de cet E3 2015 sur Rise of the Tomb Raider fut la présentation d’une phase de gameplay du jeu au cours de la conférence Microsoft présidée par Brian Horton, manette en main. On y retrouve une Lara au visage proche de celui de Camilla Luddington, tentant d’avancer tant bien que mal dans les montagnes glacées de la Sibérie en compagnie de Jonah, son ami. Bien que beaucoup de fans ont trouvé la séquence similaire à ce qui avait été présenté à l’E3 2012 sur le reboot, il faut tout de même avouer qu’elle envoie du lourd en terme d’ambiance et de graphismes.

La seconde révélation de cet E3 2015 fut la vidéo présentée au cours de la conférence de presse de Square Enix par Brian Horton. On y découvre pour la première fois le modèle 3D de Lara Croft superposé aux commentaires des artistes Brenoch Adams et Kam Yu dont l’objectif était simple : créer le personnage le plus réaliste et contemporain possible en essayant de rentrer d’avantage dans les détails physiques et vestimentaires de celui-ci. La vidéo nous présente également les deux modèles réels ayant servi de base pour la conception de notre héroïne dans Rise of the Tomb Raider : Ariel Suzanne et Crystal Cooper. Je vous en parlerai plus en détail après la vidéo.

Vous avez donc pu apercevoir les deux nouveaux modèles choisis par Brian Horton pour servir de base à la conception du personnage de Lara Croft dans Rise of the Tomb Raider : Ariel Suzanne pour le visage, qui succède donc à Megan Farquhar pour le reboot de 2013, et Crystal Cooper pour le corps de la version 2015 qui succède à Tara Spadaro pour celui de la version 2013. Mais qui sont-elles ? D’où viennent-elles ? La réponse maintenant !

Ariel Suzanne, californienne de 25 ans vivant à Los Angeles est une fashion addict fan de La Petite Sirène Ariel (coïncidence ?) et de Megan Fox ! Elle a commencé sa carrière de modèle il y a de cela de nombreuses années maintenant et ce qu’elle adore c’est cultiver le coté artistique de ses projets professionnels. Ariel est donc le second modèle à prêter son visage comme base pour la conception de celui de Lara depuis le reboot de 2013, avant elle, c’était Megan Farquhar, californienne de 27 ans aujourd’hui dont j’avais réalisé l’interview l’an passé qui s’était prêtée au jeu.

Crystal Cooper, californienne de 27 ans vivant à Los Angeles est une modèle et actrice à temps plein. Crystal adore jouer devant une caméra et elle le revendique. Mais elle est également sportive, puisqu’elle fait partie de plusieurs troupes de danses pour des équipes de Baseball et de Crosse américaines entre autre chose. Elle est également apparut dans un clip vidéo du duo lesbien américain God-Des and She et devient donc aujourd’hui le second « corps » de Lara Croft depuis le reboot de 2013, prenant la place de Tara Spadaro, une jeune modèle et cascadeuse américaine de 24 ans.

modlara

Suite à ces conférences, Brian Horton a donné de nombreuses interviews à la presse  au cours de cet E3. Un véritable marathon pour notre Game Director de Crystal Dynamics qui est décrit par les ambassadeurs sur place comme étant passionné et à l’écoute des fans de la jeune aventurière. Les critiques sur le précédent volet de la franchise Tomb Raider et les requêtes de fans ont été toutes écoutées, analysées et prises en compte par le bonhomme et bien qu’il ne puisse naturellement pas répondre à toutes nos attentes, Brian et son équipe ont fait de leur mieux pour délivrer avec Rise of the Tomb Raider une expérience de jeu encore plus poussée que dans le précédent volet. C’est ainsi qu’au cours de l’E3, Brian a confirmé la présence de tombeaux anciens plus vastes que dans le reboot de 2013. Les puzzles quant à eux contiennent désormais plusieurs niveaux de difficultés et les développeurs ont trouvé l’inspiration de ces derniers en partie dans les Tomb Raider classiques. Le retour de la natation et de l’exploration aquatique fait partie de l’aventure et Lara pourra même aller jusqu’à achever ses ennemis sous l’eau. L’environnement sera un facteur clé du jeu pour se mouvoir, se dissimuler, attaquer, tenir des embuscades, récupérer de la santé, chasser, prendre de la hauteur ou encore améliorer son matériel de base, puisque comme dans le précédent volet, Lara sera inventive et toujours plus motivée et intelligente. Attendez-vous également à tomber dans des pièges au cours de votre progression et enfin à combattre des ennemis plus grands et forts que par le passé.

Brian confirme également que les environnements seront à nouveau semi-ouverts et jusqu’à trois fois plus grands que dans le reboot de 2013, bien que le joueur pourra avoir la sensation d’un monde vaste au cours de son périple. À cet effet, différentes destinations sont confirmées dans Rise of the Tomb Raider : on connaissait déjà la Sibérie, Brian confirme désormais la Syrie. Il décrit chaque lieu comme ayant un design propre à chacun et des environnements riches en détails et en secrets, confirmant par la même occasion la présence d’objets uniques à dénicher ça et là dans les recoins de ces nouvelles destinations, une soixantaine environ, le but de la manœuvre des développeurs étant de retrouver le sentiment d’exploration et le coté archéologue du personnage qui était absent du reboot.

risescreen3

Enfin, sachez que la difficulté du jeu dépendra avant-tout de vous et de vous seul ! Contrairement à un Assassin’s creed par exemple, le jeu ne vous imposera pas de choix particuliers pour combattre vos ennemis ou progresser dans les environnements. Le joueur sera donc libre d’évoluer comme il le souhaite et de faire sa propre aventure. Il est donc possible de la joueur soft ou de la jouer hard… de surveiller vos ennemis ou de mettre fin à leurs vies… d’être silencieux ou au contraire de donner dans le bruit et l’explosif. Vous êtes donc maître de votre propre destin. Sachez également que vous n’avez pas besoin de suivre les comics Tomb Raider édités par Dark Horse pour suivre l’intrigue de Rise of the Tomb Raider, car bien qu’ils fassent le pont entre les jeux, ils ne sont pas nécessaires pour suivre l’histoire et le développement de Lara dans cette suite.

Pour clôturer les vidéos liées à Rise of the Tomb Raider je vous propose de découvrir ces 14 minutes et 33 secondes de gameplay (oui c’est précis !) envoyées par Cystal Dynamics aux fansites officiels. Il s’agit de la démo présente sur leur stand à l’E3. Une démo mettant l’accent sur les combats et la tactique de Lara plus que sur l’exploration et la découverte. Passez votre chemin si vous ne désirez pas en apprendre d’avantage sur le système de crafting du jeu. Vous êtes prévenus !

Rise of the Tomb Raider perpétue la tradition des jeux vidéos actuels en proposant lui aussi différents bonus de précommande. C’est GameStop, Micromania en France, qui a d’abord dévoilé le sien : un pack comprenant une tenue alternative répondant au doux nom de « Apex Predator » ainsi qu’une arme supplémentaire, une sorte de canon à main. Vous noterez la similarité de cette tenue avec celle d’un certain Connor de la saga Assassin’s Creed… mais ceci n’est qu’un détail. Le second bonus de précommande a été dévoilé par Amazon, il s’agit également d’un pack offrant une tenue alternative inspirée des armures de l’empire Byzantin intitulée « Hope’s Bastion », une nouvelle arme byzantine et un bonus d’armure pour Lara Croft.

risepreco


EXCLUSIVITÉ TEMPORAIRE OU DÉFINITIVE ?

Crystal Dynamics et Microsoft n’ont fait aucune déclaration concernant l’exclusivité de Rise of the Tomb Raider durant l’E3 2015. Cependant, le jeu a été annoncé l’an passé comme étant une exclusivité Microsoft de la fin de l’année 2015. Suite à cette déclaration, beaucoup de fans y ont vu une trahison de la part des développeurs qui auraient d’un coup décidé de ne sortir le jeu que sur une console et pas en multiplateforme comme c’était le cas depuis toujours. Sauf que le jeu est une exclusivité temporaire d’après Phil Spencer, grand patron de Xbox, qui s’est senti obligé de commenter l’avalanche de commentaires négatifs sur la toile pour tenter, peut-être, d’apaiser les esprits sans donner cependant plus d’informations sur la durée de celle-ci. Mais c’était sans compter sur la bourde du Community Manager de la page Facebook de Xbox Australia qui avait posté cette année avant l’E3 que le jeu était bien une exclusivité définitive ! Information qui a vite été retirée avec un mot d’excuse avant que Phil Spencer ne déclare à nouveau que le deal entre Crystal Dynamics et Microsoft n’avait pas changé : c’est une exclusivité temporaire !

Mais alors à quoi s’attendre avec tout ce mystère et ces déclarations en dent de scie ? Et bien au jour d’aujourd’hui on sait que Rise of the Tomb Raider sortira le 13 novembre 2015 en France sur Xbox One et Xbox 360 en exclusivité temporaire au cours de cette fin d’année. On sait également que si on se fie aux évènements passés sur cette annonce d’exclusivité, le jeu sortira donc en 2016, quand exactement on ne le sait pas, sur d’autres supports que les consoles de Microsoft. On sait également que l’exclusivité temporaire accordée à Microsoft est pour Crystal Dynamics un accord naturel entre les deux firmes puisque Microsoft est un partenaire de longue date du développeur de Tomb Raider dont les origines remontent à Tomb Raider Legend en 2006. De plus, on sait que c’est Nixxes qui s’occupe de la version Xbox 360 de Rise of the Tomb Raider.

risecreen4

Alors pour mieux comprendre le partenariat entre Crystal Dynamics et Microsoft, il suffit de se rendre sur le site de Nixxes et de consulter leur CV de jeux vidéo en ligne. Et là qu’apprenons-nous ? Et bien que Nixxes vit dans l’ombre de Crystal Dynamics depuis le début ! Crystal Dynamics, depuis Tomb Raider Legend, a toujours développé Tomb Raider pour la console actuelle de Microsoft et c’est en réalité Nixxes qui s’est occupé du portage du jeu sur d’autres supports. Tomb Raider Legend sur PC et Gamecube ? Nixxes ! Tomb Raider Anniversary sur PC ? Nixxes ! Tomb Raider Underworld sur PC et PS3 ? Nixxes ! Guardian of Light sur PC et PS3 ? Nixxes ! Le reboot de Tomb Raider sur PC et PS3 ? Nixxes ! La Tomb Raider Definitive Edition sur PS4 ? Nixxes ! Et enfin Temple of Osiris sur PC et PS4, encore et toujours Nixxes. Microsoft est donc LE partenaire attitré de Crystal Dynamics depuis 2006, Crystal développant les différents jeux des franchises Tomb Raider et Lara Croft SUR la console de Microsoft et POUR la console de Microsoft. L’exclusivité de cette fin d’année n’est donc qu’une évolution naturelle pour Crystal Dyamics qui souhaite visiblement remercier son partenaire de toujours en lui accordant quelques mois d’exclusivité pour Rise of the Tomb Raider dans le but, certainement, de faire vendre d’avantage de Xbox One aux joueurs. Et vu certains commentaires tirés des réseaux sociaux, il semblerait que la stratégie fonctionne ! Donc si on se réfère à ces informations, il semblerait que se soit probablement Nixxes qui s’occupe à nouveau des versions PC et PS4 en plus de la version Xbox 360 annoncée puisque Crystal Dynamics se concentre uniquement sur la version Xbox One du jeu. Seule une version PS3 reste à ce jour incertaine… le temps nous le dira… vous n’avez donc plus qu’à vous armer de patience pour attendre votre jeu sur un autre support que celui des consoles de Microsoft.


E3 2015 : LARA CROFT RELIC RUN

Lara Croft Relic Run, le jeu vidéo pour smartphones et tablettes récemment sorti sur Android, iOS et Windows Phone a eu également son petit moment à lui au cours de l’E3 via les interviews en live de Square Enix Presents. On a ainsi pu apprendre que le troisième niveau du jeu sera disponible très bientôt sur nos appareils : Le Passage des Montagnes, avec de nouveaux ennemis, de nouvelles reliques, un nouveau véhicule et un nouveau boss.

Pour rappel, le jeu proposait déjà deux niveaux très différent l’un de l’autre : le Temple de la Jungle, un niveau verdoyant et exotique à souhait dans lequel on pouvait conduire un quad et combattre le terrifiant et affamé T-Rex, et les Ruines du Désert, un niveau ensablé, ensoleillé et caverneux dans lequel Lara enfourchait sa moto pour arriver au boss final, une sorte de monstre rouge géant et… euuh… indescriptible !


lcgoscreen

E3 2015 : LARA CROFT GO

Un nouveau jeu de la franchise Lara Croft a dévoilé son premier trailer au cours de l’E3 2015, il s’agit de Lara Croft Go. Lara Croft Go qu’est-ce que c’est ? C’est un jeu pour smartphones et tablettes développé par Square Enix Montréal qui compte surfer sur le succès du jeu Hitman Go, développé par la même entreprise et sorti en 2014 sur Android, iOS et Windows Phone.

Lara Croft Go est un jeu à ambiance au design particulier et épuré. Les émotions et le scénario sont représentés par les sons du jeu dont certains proviennent des premiers Tomb Raider de Core Design, ainsi que par les actions réalisées par le joueur. À cet effet, il n’y a donc pas de dialogues ou de cinématiques de prévus dans le jeu. Plusieurs mouvements sont possibles pour le joueur : marcher, courir, faire des roulades, tirer, sauter, escalader… bien que la progression dans les maps soit assez directive et scriptée. On a pu toutefois noter que le joueur devra faire preuve d’efficacité et de réflexion au cours de son parcours pour avancer, car si tel n’est pas le cas, il ne sera pas possible de rebrousser chemin pour retenter certaines manipulations. La mort deviendra donc alors votre seule issue pour pouvoir retenter votre chance dans le niveau, mais ne vous en faites pas, elle arrivera vite !

En ce qui concerne les ennemis il y en aura un paquet. On a pu voir des serpents rouges (clin d’œil à l’Ange des Ténèbres ?) qui se tenaient sur le chemin de Miss Croft pour la ralentir. Là encore, il faudra faire preuve de logique pour tuer chaque ennemi efficacement afin de ne pas périr sous leurs morsures. L’exploration et les ennemis feront partie intégrante des puzzles du jeu que vous devrez résoudre pour progresser dans les niveaux. À ce propos, se sont environ une quarantaine de niveau qui vous attendent, répartis en plusieurs petites parcelles sur votre carte, puisqu’il vous sera possible de consulter une carte rappelant celle de Guardian of Light en plus minimaliste afin de voir où vous en êtes dans votre progression. Bien évidemment les artefacts seront de la partie, puisqu’il s’agit de la marque de fabrique de la franchise Lara Croft. On a pu découvrir l’un d’entre eux : la Clé des Serpents, une des trois clés permettant d’ouvrir une porte mystérieuse abritant l’un des secrets de l’aventure. D’autres objets seront au rendez-vous et vous pourrez même collecter un certain nombre de tenues pour Lara Croft au cours du jeu.

Lara Coft Go n’a à ce jour pas encore de date de sortie annoncée, les développeurs n’ayant pas souhaité la communiquer durant l’E3 pendant les interviews, cependant le jeu sortira bel et bien cette année et pour quelques euros… soyez donc prêt à découvrir cette nouvelle aventure de notre héroïne préférée dans les prochains mois !


E3 2015 : LES AMBASSADEURS SONT DANS LA PLACE

Cette année comme en 2012, Crystal Dyamics a choisi des webmasters parmi les fansites officiels de Tomb Raider à travers le monde afin d’assister à l’E3 2015 et d’officier en tant qu’ambassadeurs de la communauté en présence de Melonie Mac et de Jenn Croft. Parmi les onze heureux élus se trouve Maxime, webmaster de Tombeau Croft le fansite français, qui a été choisi par l’équipe de Crystal Dyamics pour représenter la communauté francophone. C’est donc avec professionnalisme et motivation que Maxime s’est lancé dans l’aventure le samedi 13 juin, prenant l’avion à destination de Los Angeles et par extension du salon ! Malgré un vol mouvementé, notre ambassadeur foulera enfin à son tour le sol de L.A. direction l’hôtel pour prendre un peu de repos avant la tempête. Il a eu le droit, comme les autres ambassadeurs présents, à un briefing de ce séjour et des cadeaux avant de pouvoir se détendre au cinéma devant Jurassic Wolrd 3D.

e315amb

Au cours de leur séjour, les ambassadeurs ont pu assister à divers gros évènements publics et privés liés à Rise of the Tomb Raider dont bien évidement les conférences de presse de Micosoft et de Square Enix. Certains petits chanceux ont pu participer aux interviews de Square Enix Presents en direct de leur plateau sur l’E3 afin de parler de la saga Tomb Raider dans son intégralité, d’assister au tournage du documentaire The Final Hours of Tomb Raider mais aussi de croiser Sacha, notre ancien et regretté Community Manager français expatrié au Canada, travaillant aujourd’hui pour Eidos Montréal. Après la conférence de Microsoft, les ambassadeurs ont été invités à une soirée spéciale Tomb Raider organisée par Square Enix pour fêter l’évènement Microsoft comme il se doit, et Lara Croft elle-même avait fait le déplacement pour l’occasion sous les traits de Jenn Croft qui avait sorti sa dernière création cosplay de Rise of the Tomb Raider. On a pu également observer une magnifique sculpture de glace géante dans laquelle étaient enfermés les deux piolets de Lara en guise de symbole, juste au-dessus du logo du jeu sculpté dans la masse. Plus tard, les ambassadeurs auront pour mission de questionner les développeurs du jeu et voici plus en détail ci-dessous les différents compte-rendus de ces entrevues.


AMBASSADEURS : INTERVIEW DE NOAH HUGHES

Tout d’abord, Noah confirme la présence de clins d’œils aux anciens Tomb Raider et déclare avoir voulu retranscrire dans Rise of the Tomb Raider les mêmes sentiments d’exploration de tombeaux que dans les premiers Tomb Raider classiques. Les clins d’œils sont essentiels pour Crystal Dynamics. La sensation d’exploration de tombeaux sera à nouveau verticale et horizontale, au point que le joueur devrait se demander comment faire pour traverser ces derniers ! Noah parle également d’autres clins d’œils aux premiers jeux mais il se refuse à en parler pour ne pas spoiler le joueur. Il site l’ours comme étant l’un d’entre eux… rappelez-vous de l’ours présent au début de Tomb Raider en 1996… et bien il est de retour plus enragé que jamais ! Enfin, sachez que pour le retour de que natte, des double pistolets ou encore du saut de l’ange, quelques petits détails seront présents dans le jeu mais sous forme d’éléments thématiques. Noah avoue tout de même que l’une de ces chose fera son retour ! Mais laquelle ? Il tient à laisser le joueur le découvrir.

Pour ce qui est de l’histoire principale, Noah déclare que Crystal Dynamics s’emploie à créer une intrigue s’étalant sur plusieurs médias : jeux vidéo, comics, livres… mais que l’équipe veille à ce qu’elle soit cohérente et que celle-ci ne soit pas handicapante pour les fans n’ayant pas lu les comics, par exemple. Vous pouvez donc jouer à cette suite du reboot sans crainte d’incompréhension. Les comics et les livres ne servent qu’à développer le caractère de Lara entre les jeux pour lui apporter plus de profondeur et développer son évolution plus en détail. C’est du bonus pour les fans désirant en apprendre d’avantage sur leur héroïne favorite.

Concernant l’incorporation d’un mode multijoueur comme dans le précédent volet, Noah déclare ne rien pouvoir dévoiler à ce sujet pour le moment. Les avis des joueurs ont été pris en compte suite au reboot de 2013 et il ajoute que quoi qu’il se passe à l’avenir concernant le multi, ça sera beaucoup plus en accord avec les attentes des fans qu’auparavant.

risescreen5

Lara sera capable de fabriquer son matériel dans Rise of the Tomb Raider, comme dans le reboot, mais elle aura cependant accès à un inventaire beaucoup plus vaste. Son piolet par exemple, est cité par Noah comme étant un objet clé de l’inventaire qui servira à accéder à des zones jusqu’alors inaccessibles des différentes destinations de Lara après avoir été modifié. Noah déclare que Crystal Dynamics est fan du fait de devoir revisiter les niveaux de sorte à les redécouvrir avec du nouveau matériel entre les mains de Lara. Le voyage rapide sera aussi de la partie mais pas forcément pour tous les lieux du jeu.

Pour ce qui est des véhicules, Noah ne peut rien déclarer à ce sujet. Crystal Dynamics a voulu se concentrer sur l’exploration et l’évolution de Lara Croft au cours de son aventure et à cet effet Lara pourra par exemple nager pour se déplacer et explorer de nouveaux endroits. Noah trouve très intéressante l’idée de donner à Lara de nouvelles façons de se déplacer, de nouvelles mécaniques et de nouvelles compétences pour approfondir son gameplay de base déjà bien étoffé par le reboot.

Lara pourra de nouveau combattre au corps à corps mais Noah déclare qu’ils ne seront pas omniprésents mais plutôt là en derniers recours dans certains cas, cependant les combats sont une grande partie de l’aventure. Lara possède plus de mouvements de combat que dans le reboot. Elle utilisera toujours son arc et son piolet en combat rapproché mais l’évolution de son gameplay pour le combat n’a pas été une priorité pour ce jeu. C’est l’environnement qui a été repensé pour que le joueur puisse venir à bout de différentes façons de ses ennemis. Noah déclare que l’équipe de Crystal Dynamics pense que l’ingéniosité et la préparation au combat font partie du caractère de Lara. Lara a une approche intelligente du combat rapproché ou à distance et c’est donc ceci qui a le plus été développé dans Rise of the Tomb Raider.

Pour la question du boss dans Rise of the Tomb Raider, la réponse est OUI ! Noah confirme la présence d’un boss dans le jeu et ajoute même que le premier ours, à plus petite échelle, représentera un petit boss à part entière pour le joueur. Cependant, le boss final est plus perçu par l’équipe comme un moyen d’exploiter toutes les compétences de Lara acquises au cours de l’aventure que comme un simple boss à combattre. Il y aura une épreuve de force narrative entre Lara et son antagoniste… affaire à suivre.

risescreen6

Noah déclare ensuite que Rise of the Tomb Raider poussera l’expérience visuelle encore plus loin que dans la Definitive Edition du jeu. Le moteur a été retravaillé pour que les différences entre les deux jeux, Definitive Edition et Rise of the Tomb Raider, soient notables sur une même console : la Xbox One. Les cheveux de Lara ont également subits un petits lifting et proposeront quelques nouveaux mouvements, cependant le Tress FX ne s’appliquera qu’à Lara et à elle seule. Le gameplay quant à lui a été revu à la hausse presque autant que les environnements. Noah déclare que ces derniers sont si vastes qu’il est tout à fait possible de s’y perdre ! Il se souvient avoir paniqué quelques fois en jouant au jeu en ne sachant plus où aller… Enfin, de petits détails ont été ajoutés pour toujours plus de réalisme dans le jeu et dans le gameplay, comme les traces de pas laissées par Lara dans la neige derrière elle.

Vient ensuite la question épineuse des DLC. Noah et Crystal Dynamics ne peuvent rien dévoiler à ce jour sur ces derniers et le bonhomme demande aux fans s’ils aimeraient avoir des choses en particulier qui pourraient leur plaire ? Le jeu proposera une fois terminé de pouvoir rejouer les niveaux pour achever la découverte de tous les secrets et Noah nous affirme qu’il y aura plein de choses à faire dans Rise of the Tomb Raider. Cependant, les DLC sont en cours d’analyses en ce moment et Crystal Dynamics est en train de voir ce qui pourrait être fait.

L’arc de Lara a été pensé comme un personnage à part entière dans cette suite et le développement de l’histoire du jeu avait commencé avant la création de celui-ci. Bien que les développeurs ne connaissaient pas encore les prochaines destinations de Lara ou même les ennemis qu’elle allait affronter, c’est grâce en partie à l’arc que tout ceci à pu trouver une réponse. L’arc est donc l’élément clé du gameplay de Lara et sa nouvelle marque de fabrique. Concernant le mythe de Kitej, Noah explique que l’inspiration du mythe se fait en fonction de ce que Lara pourrait piller comme tombe. Le fait que Kitej soit une citée perdue était intéressante pour les développeurs, mais également le fait qu’elle soit engloutie par un lac, car cela permettait d’aborder de grands thèmes de l’histoire principale. Les mythes permettent également de choisir les endroits où Lara voyagera au cours de son périple et représentent donc un facteur clé de l’intrigue du jeu, et vu le peu d’informations connues sur Kitej, le mythe était assez large pour exploiter de nombreuses idées et laisser parler la créativité de l’équipe à Crystal Dynamics.

Concernant le compositeur de Rise of the Tomb Raider, Crystal Dynamics ne souhaite pas encore le dévoiler. Jason Graves, compositeur du reboot, avait annoncé publiquement qu’il n’était plus le compositeur de sa suite. Crystal Dynamics sait combien les fans adorent les musiques de Tomb Raider et l’idée était de retranscrire le caractère de Lara et son évolution dans cette suite à l’aide d’un nouveau compositeur. Les principaux thèmes de Jason Graves seront tout de même présents dans Rise of the Tomb Raider. On ne change pas une recette qui marche !

risescreen7

Pour ce qui est de la personnalité de Lara, Crystal Dynamics a du longuement réfléchir pour trier les traits les plus marquants et les réadapter pour le reboot et cette suite. Lara est brillante, athlétique, combative et elle est toujours archéologue et aventurière. L’idée était de construire un jeu d’action aventure autour de la personnalité de Lara pour en faire une héroïne contemporaine, en réadaptant le personnage sans en oublier les fondamentaux qui plaisaient tant aux fans dans les Tomb Raider classiques. L’appartement de Lara Croft est brièvement évoqué comme étant un endroit permettant d’explorer la personnalité de sa propriétaire, tout comme son bureau par exemple. Crystal Dynamics refuse cependant de dévoiler si l’appartement sera un niveau jouable du jeu ou non et préfère se concentrer sur les démos dévoilées à l’E3 2015 en terme de révélations. Rise of the Tomb Raider proposera d’entrer en quelque sorte dans la tête de Lara Croft pour comprendre les traumatismes qu’elle a vécu sur le Yamatai. Lara ne sait pas si ce qu’elle a vécu sur l’ile japonaise est réel ou non et il a été difficile pour elle de revenir à la civilisation après cette aventure. Elle recherche donc des réponses aux évènements surnaturels qu’elle a vécu là-bas. Lara sent que sa place dans notre monde n’est plus seulement liée à la mise au jour d’objets anciens et de tombeaux, elle sait que certaines vérités ont été cachées ou perdues dans notre monde et elle s’est donnée pour mission de déterrer ces secrets aujourd’hui oubliés, comme celui de l’immortalité. Lara est curieuse et des éléments de son passé seront dévoilés pour comprendre d’où lui vient cette soif de connaissances.

Comme annoncé précédemment par Brian Horton, Noah confirme que le jeu proposera des phases d’explorations, d’infiltrations, de combats mais aussi des tombes plus vastes et des puzzles revisités. Crystal Dynamics a essayé de trouver un équilibre entre chaque phase pour apporter une expérience convaincante et réussie. Les tombeaux défis possèdent également plusieurs niveaux de difficultés et il faudra être davantage observateur pour en venir à bout. Les réglages normaux du jeu proposeront un niveau de difficulté adapté au plus grand nombre, cependant pour les joueurs hardcore, Crystal Dynamics travaille pour satisfaire également ce type de joueur.

Enfin, sachez que Jonah est un personnage important de cette suite d’après Noah et il apparaitra plusieurs fois au cours du jeu. Il est l’un des survivants clé de Rise of the Tomb Raider. Bien qu’il soit présent avec Lara dans la démo du jeu ça ne sera pas le cas pour la totalité de l’aventure. L’exploration en solo est primordiale pour correspondra à ce que propose la franchise Tomb Raider depuis toujours, mais les rapports humains seront également à l’honneur pour humaniser Lara Croft d’avantage. Concernant la présence d’autres amis de Lara dans l’aventure, Crystal Dynamics ne souhaite pas en parler pour le moment.

LA SUITE PROCHAINEMENT AVEC L’INTERVIEW DE BRIAN HORTON

Publicités
 

Les commentaires sont fermés.

 
%d blogueurs aiment cette page :